Le 1er avril 2016, un nouvel organisme responsable prend en charge la Maison Farel. Grâce à une réhabilitation durable et un repositionnement de l'offre, l'œuvre de l’architecte biennois Max Schlup entame un nouveau cycle de vie.

Ce bâtiment, répertorié au patrimoine cantonal, possède de nombreuses spécificités conservées dans leur état original. Une rénovation douce a su leur redonner un coup d’éclat.

Nous avons cherché de nouvelles affectations pour que le bâtiment retrouve un rôle vital dans la vie sociale biennoise – ceci en prenant en compte la structure existante et en s’y adaptant.